Mar
11
2019

CDF – 1/2 finale: GRENOBLE-OL (0-1)

CDF Féminine : l’OL arrache son ticket pour la finale au bout du suspense ! (0-1)

 
CDF Féminine : l'OL arrache son ticket pour la finale au bout du suspense ! (0-1)
L’OL défiait le GF38, ce dimanche, au Stade des Alpes, en 1/2 de finale de la Coupe de France Féminine. Au terme d’une rencontre éprouvante, les Lyonnaises l’ont emporté grâce au seul et unique but d’Ada Hegerberg dans le temps additionnel (0-1).

 LES TEMPS FORTS .

13′. Servie aux six mètres par Fishlock, Le Sommer croise trop sa frappe du gauche.
28′. Tête plongeante de Le Sommer qui frôle le cadre malgré un choc avec Fortin.
29′. Sur le duel, Le Sommer se blesse à l’arcade et doit céder sa place à van de Sanden.
42′. Claquette de Perrault sur une frappe puissante de Bronze.
45+2′. Sur un corner, Buchanan place une tête qui passe juste au-dessus de la transversale.
51′. Parade de Perrault sur une frappe de van de Sanden.
63′. Perrault est encore présente pour détourner une tentative de Jaimes.
82′. Marozsan déclenche une frappe qui termine sa course dans le petit filet… extérieur.
85′. Enorme arrêt de Perrault sur une jolie frappe de Marozsan.
89′. Seule face au but, Jaimes échoue sur une Perrault héroïque.
90+1′. Cette fois, c’est le poteau qui empêche Marozsan d’ouvrir le score.
90+4′. Hegerberg trouve enfin la faille, de la tête, après un gros travail de Marozsan. 0-1.


 RESUME ET ENSEIGNEMENTS .

La trêve internationale n’a pas altéré la dynamique des féminines de l’OL. Pour leur retour à la compétition, les joueuses de Reynald Pedros, qui avaient rendez-vous avec la Coupe de France, le seul titre qui leur avait échappé l’an passé, se sont imposées à Grenoble, ce dimanche, en ½ finale de l’épreuve.

LeSommer-GF38 

Un duel pour lequel les Lyonnaises partaient favorites face au pensionnaire de Division 2 mais qui aura tenu toutes ses promesses. Pour cette occasion, le onze de départ olympien était largement remanié, entre les joueuses blessées et celles ménagées, et offrait quelques surprises, dont la présence de la jeune Melvine Malard au poste de latérale gauche. Des changements qui n’affectaient pas la physionomie, attendue, de cette partie : les Rhodaniennes mettaient rapidement le pied sur le ballon et faisaient le jeu face à un bloc adverse compact, positionné très bas. Habituées à affronter ce genre d’équipes, ces dernières se créaient néanmoins peu d’occasions. Le Sommer croisait trop sa frappe (13’) et frôlait de peu le cadre de la tête (28’), sur une action qui l’obligeait à sortir après un choc violent avec Fortin.

Adabut

Dos à dos à la pause, les deux équipes abordaient le second acte sur les mêmes bases, ce qui obligeait le coach de l’OL à adopter une autre tactique afin de déstabiliser le dispositif adverse. Fishlock cédait sa place à Jaimes (57’) et l’OL passait à deux pointes. Un changement bénéfique qui permettait aux visiteuses d’apporter de plus en plus le danger sur les buts de Perrault. Mais la gardienne du GF38, déjà décisive sur un tir lointain de Bronze (42’), sortait le grand jeu devant les deux entrantes, van de Sanden (51’) et Jaimes (63’, 89’), puis sur des inspirations de Marozsan (81’ et 85’) pour sauver les siennes. Les minutes filaient et l’on se dirigeait tout doucement vers la séance fatidique des tirs-au-but. Jusqu’à ce que la délivrance n’intervienne dans le temps additionnel : alors qu’elle venait de trouver le poteau (90’), l’internationale allemande ne lâchait rien et après avoir mystifié sa vis à vis côté gauche, elle trouvait Ada Hergerberg, qui plaçait une tête en forme de délivrance pour offrir la victoire à l’OL (90+4, 0-1).

JoieCDF

Un succès tardif mais logique pour l’OL face à une valeureuse formation grenobloise, qui a longtemps tenu grâce à la performance exceptionnelle de son dernier rempart. Mais les Lyonnaises ont eu le mérite de persévérer pour arracher leur place en finale de la Coupe de France Féminine, qui les verra affronter le LOSC, vainqueur du Paris FC dans le même temps et sur le même score (0-1), le 8 mai prochain à Châteauroux.


 REACTIONS .

Reynald Pedros : « Ça a été un match difficile. Quand on entre dans les arrêts de jeu, on se demande si ça va finir par entrer. On a eu énormément de déchet mais les filles n’ont rien lâché. Elles ont continué à aller de l’avant, en allant au bout d’elles-mêmes. Et on parvient à marquer ce but mérité sur la fin. Il fallait mettre du monde dans la surface, quitte à rester en un-contre-un derrière. Ça nous a réussi et c’est tant mieux. Cette finale contre Lille sera une surprise parce que le Paris FC partait tout de même favori. Ça ne sera pas facile, il faudra lutter. On sait à quoi s’attendre, tous les matches que l’on joue sont compliqués. Maintenant, on est fixé sur Bordeaux et il faudra bien récupérer avant d’aborder cette rencontre. Pour Eugénie (Le Sommer), elle a été touchée à l’arcade mais sa blessure n’est pas grave et ne compromet rien pour le week-end prochain. »

 

Ada Hegerberg : « On est très contente de s’être qualifiées pour la finale. C’était un match difficile mais on mérite de marquer ce but et d’aller plus loin. Il fallait tenir jusqu’au bout mais ce n’était pas forcément notre journée. C’était vraiment dur aujourd’hui mais on a su l’emporter et c’est le plus important. Ce n’est jamais simple contre ce genre d’équipes, encore plus quand elles tentent de casser le rythme. À nous de maintenir une certaine cadence pour gagner. Aujourd’hui, on a eu du mal à le faire mais on a réussi l’essentiel en se qualifiant pour la finale. »


 FEUILLE DE MATCH .

Au Stade des Alpes de Grenoble.

CDF Féminine (1/2 finale) : Grenoble Foot 38 – OL 0-1 (0-0)

Arbitre : Solenne Bartnik. Spectateurs : 4 920.

But : Hegerberg (90+4′) pour l’OL.

Avertissement : aucun.

GF 38 : Perrault (cap.) – Fortin, Da Cunha, Boilard, Smaali (Guilhemjouan, 90′), Schlepp – Elisor, Navas, Bueno – Khoury (Grange, 79′), Brétigny (Jbarah, 58′). Entr. : Nicolas Bach.

OL Weiss – Bronze, Buchanan, Kumagai, Malard – Henry, Fishlock (Jaimes, 57′), Marozsan – Cascarino, Hegerberg, Le Sommer (cap.) (van de Sanden, 29′). Entr: Reynald Pedros.

Source: OL

About the Author: OL ANG'ELLES.

Leave a comment

Prochain match à Domicile

1/4 de finale - Ligue des Champions 2018 – 2019



OL/WOLFSBOURG

Mercredi 20 mars 2019 à 20h45

Au Groupama Stadium

Tarif adhérent : 5€

Tarif non adhérent : 8€

Réponse au plus tard mercredi 13 Mars

*** PARKING:***
***réservation obligatoire***

parking stade payant : 5€
parking relais Meyzieu les Panettes : gratuit

Inscription par mail : reservation@olangelles.com

Prochain déplacement

1/4 de finale retour

Ligue des Champions 2018 – 2019

WOLFSBOURG-OL

Mercredi 27 Mars 2019 à 18h15
Inscriptions closes

---------------------------------------------------

D1 Journée 19 Saison 2018 – 2019



FLEURY-OL

Dimanche 31 Mars 2019 à 14h45

Tarif adhérent : 55€ (Transport+ Place)

Réponse au plus tard vendredi 22 Mars

Inscription par mail : reservation@olangelles.com

twitter


Suivez-nous

Partenaires