FC Lyon

Avant d’intégrer l’Olympique Lyonnais lors de la saison 2004-2005, l’équipe évoluait sous le nom de FC Lyon. Voici son histoire et son palmarès.

Palmarès

Division 1

Championnes en 1991, 1993, 1995 et 1998 Vice-championnes en 1994, 2003 et 2004 Finaliste en 1985

Challenge de France

CL_cup

Vainqueur en 2003 et 2004 Finaliste en 2002

 

Histoire de l’OL Féminin

 

Premiers titres avec le Football Club de Lyon (1970-2004)

  • Des débuts difficiles malgré quelques bons résultats en championnat (1974-1990)

La section féminine du Football Club de Lyon est fondée en 1970, le championnat de France de football féminin sera officiellement relancé par la Fédération Française de Football lors de la saison 1974-1975.

Le FC Lyon obtient ses premiers résultats en atteignant la demi-finale du championnat de France en 1979, mais est défait lors de son opposition face au grand Stade de Reims (défaites 0-3 à domicile et 1-3 à l’extérieur) et obtient une demi-finale de groupe en 1981 (2ème derrière l’autre grande équipe du moment, l’AS Étrœungt et devant le VGA Saint-Maur), le club arrive pour la première fois à atteindre la finale du championnat en 1985.

Le club remporte successivement son groupe lors du tour préliminaire et lors du tour final, puis écarte le FCF Hénin-Beaumont en demi-finales (défaite 2-3 à l’extérieur, puis victoire 2-1 à domicile, qualification acquise grâce à la règle des buts marqués à l’extérieur).

Moulins, le 23 juin 1985, le football féminin lyonnais a l’occasion d’écrire l’une de ses premières belles pages de son histoire. Mais le rendez-vous sera raté, avec une défaite 2 buts à 0 face à l’équipe montante du moment, le VGA Saint-Maur. L’équipe Francilienne s’impose grâce à des réalisations de Puentes à quatre minutes de la pause et de Bachirbel à onze minutes du terme de la rencontre. Ce ne sera que partie remise…

Le FC Lyon continue sa montée en puissance et atteint de nouveau les demi-finales de groupes en 1987 (2ème derrière l’ASJ Soyaux et devant l’OS Monaco), puis en 1990, défait par la JSF Poissy (victoire 1-0 à domicile, puis défaite 2-4 à l’extérieur).

  • L’avènement du FC Lyon en championnat (1991-2004)

En 1991, lors de la phase régulière du championnat, l’équipe termine 2ème du groupe A avec 30 points, à deux points du vainqueur, le FCF Juvisy et se qualifie pour la phase finale. Les lyonnaises seront même invaincues à domicile (9 victoires) et ne perdront que deux fois à l’extérieur, contre le Toulouse Olympique Mirail et… le FCF Juvisy). Le FCL écarte le Saint-Brieuc CS en quarts de finale (victoires 3-0 à l’extérieur et 1-0 à domicile) et prend sa revanche de la saison précédente au même stade de la compétition, face à la JSF Poissy (victoire 4-0 à domicile, puis défaite 1-3 à l’extérieur).

Quasiment 6 ans plus tard, le 16 juin 1991, cette fois-ci à Toulouse, le FC Lyon prendra une nouvelle revanche en battant le bourreau de sa première finale, le VGA Saint-Maur, alors meilleure équipe de l’époque. Après un but de Lambert pour les lyonnaises au quart d’heure de jeu, les Saint-Mauriennes égalisent à seize minutes de la fin grâce à un penalty de Annequin. Les lyonnaises s’imposent 4 buts à 2 lors de la séance de tirs au but et sont sacrées pour la première fois championnes de France de leur histoire.

Les héroïnes se nomment alors Amal, Nowak, Umdenstock, Pastorica, Femendez, Blin, Barascud, Gout, Moret, Lambert, Chauvot ou encore Gigon.

L’année suivante, en 1992, durant la phase régulière les lyonnaises remportent leur groupe A avec 30 points, se qualifient pour les quarts de finale et éliminent le VGA Saint-Maur (1-1 à l’extérieur, victoire 1-0 à domicile) mais échouent en demi-finales face au Saint-Brieuc CS (défaite 2-0 à l’extérieur, puis victoire 2-1 à domicile).

L’année 1993 marquera un tournant dans l’histoire du football féminin français, avec désormais l’instauration d’un championnat unique à 12 équipes disputé par matchs aller-retour, qui existe encore aujourd’hui. Le FC Lyon entre une nouvelle fois dans l’histoire en remportant la première version de ce championnat avec 36 points, plus précisément avec 15 victoires, 6 nuls et 1 défaite (à l’extérieur face à la JSF Poissy), devant le FCF Juvisy et la JSF Poissy.

Les lyonnaises termineront 2èmes du championnat en 1994, loin derrière le champion FCF Juvisy (9 points de retard), mais remportent de nouveau le championnat en 1995 avec 34 points (15 victoires, 4 nuls et 3 défaites) juste devant le Toulouse OAC et le FCF Juvisy.

Le FCL est ensuite en retrait en 1996 (instauration de la victoire à 3 points) avec une 5ème place et en 1997 avec une 4ème position, mais revient sur le devant de la scène avec un quatrième titre de championnes de France de National 1A en 1998. Les lyonnaises terminent même invaincues avec 17 victoires en 22 matchs, avec 56 points, devant le FCF Juvisy et le Toulouse OAC.

Ce sera le dernier titre des lyonnaises avant une longue période de disette et de places d’honneur en championnat : 5ème en 1999 (instauration du barème de points amateur 4/2/1), 4ème du tour final en 2000 (instauré la même année) et en 2001, 3ème du tour final en 2002, 2ème du tour final en 2003 (changement du nom en National 1A en Division 1) et en 2004.

  • Le FC Lyon et le Challenge de France : une « histoire d’amour » est née (2002-2004)

L’année 2002 voit la création du Challenge de France (équivalent de la Coupe de France chez les masculins) et on remarquera une sorte « d’histoire d’amour » pendant quelques années entre le FCL (puis l’OL ensuite) et cette compétition.

Le FCL élimine successivement l’ASF Valentigney (DH, 0-8), le FCF Nord Allier Yzeure (N1B, 4-2), le Stade Quimperois 2000 (N1B, 0-3) et le Saint-Brieuc FF (N1A, 3-0) pour accéder en finale.

Comme lors de sa première finale de championnat en 1985, celle-ci en sera également perdue en coupe face au Toulouse FC (D1), meilleure équipe française du moment, par 2 buts à 1 (réalisations toulousaines de Lilas Traïka à la 42ème et Sandrine Rouquet à la 79ème minute, contre un but lyonnais à la 67ème minute de jeu par Virginie Dessalle).

Le FCL accède une nouvelle fois en finale en 2003, en éliminant l’UFF Besançon (D3, 1-2), l’ASFF Saint-Quentin (D2, 1-0), l’Entente Saint-Maurice Yssingeaux (D2, 0-0, 0 t.a.b. à 3) et l’ASJ Soyaux (D1, 1-2).

Le 15 juin 2003, le FC Lyon s’impose face au Montpellier HSC (D1), dans un match plein de suspense remporté 4 buts à 3. Virginie Dessalle (4’, 1-0) ouvre rapidement le score pour les lyonnaises, Hoda Lattaf égalise quasiment dans la foulée (8’, 1-1), Ludivine Bruet redonne l’avantage aux fenottes quelques minutes plus tard (13’, 2-1), avant un nouveau but de Lattaf (22’, 2-2), Elodie Ramos donnant même l’avantage aux montpelliéraines avant la pause (35’, 2-3). Sandrine Brétigny égalise avant l’heure de jeu (56’, 3-3) et crucifie les Pailladines en fin de match (89’, 4-3).

Les nouvelles héroïnes se nomment désormais Aurore Pegaz, Gwenaëlle Pelé, Emmanuelle Sykora, Cécile Locatelli, Marianne Grangeon, Virginie Dessalle, Anne-Laure Perrot, Delphine Blanc, Carole Granjon, Ludivine Bruet, Sandrine Brétigny, Cécilia Josserand et Anissa Guedri. L’équipe est entraînée par un certain Farid Benstiti

Lors de l’édition 2004, le FCL réalise encore un parcours sans faute en éliminant l’Entente Saint-Maurice Yssingeaux (D2, 0-3), le COM Bagneux (D2, 1-0), Evreux AC (D2, 1-3), le Toulouse FC (D1, 2-5), puis s’impose en finale 2 buts à 0 contre l’US Compiègne CO (D2) grâce à un doublé de Sandrine Brétigny aux 20ème et 51ème minutes.

  • Bilan du Football Club de Lyon (1970-2004)

Avant le rapprochement avec l’Olympique Lyonnais lors de l’été 2004, le Football Club de Lyon aura donc remporté 4 fois le championnat de France de football féminin en 1991, 1993, 1995 et 1998, fut finaliste en 1985, et trois fois vice championne en 1994, 2003 et 2004. De plus, 2 Challenges de France s’ajoutent à la vitrine en 2003 et 2004 après avoir été finaliste de la première édition en 2002.

Le FC Lyon remporte donc régulièrement des titres sur la scène française depuis le début des années 1990, fait partie des meilleures équipes et des valeurs sûres du pays malgré un petit essoufflement à la fin de cette décennie jusqu’au milieu des années 2000 en championnat. L’instauration du Challenge de France, ainsi que les victoires dans cette compétition, ont su apporter un second souffle à une équipe qui aurait pu sembler sur la pente descendante.

L’arrivée de l’Olympique Lyonnais lors de l’intersaison 2004-2005, aussi bien structurellement que financièrement, montrera que l’équipe en place n’était pas forcément sur le déclin et que cet évènement ne fera qu’accentuer la montée en puissance de l’équipe fanion du football féminin lyonnais…

Avant d’intégrer l’Olympique Lyonnais lors de la saison 2004-2005, l’équipe évoluait sous le nom de FC Lyon. Voici son histoire et son palmarès.

Palmarès

Division 1

Championnes en 1991, 1993, 1995 et 1998 Vice-championnes en 1994, 2003 et 2004 Finaliste en 1985

Challenge de France

Vainqueur en 2003 et 2004 Finaliste en 2002

 

Histoire de l’OL Féminin

 

Premiers titres avec le Football Club de Lyon (1970-2004)

  • Des débuts difficiles malgré quelques bons résultats en championnat (1974-1990)

La section féminine du Football Club de Lyon est fondée en 1970, le championnat de France de football féminin sera officiellement relancé par la Fédération Française de Football lors de la saison 1974-1975. Le FC Lyon obtient ses premiers résultats en atteignant la demi-finale du championnat de France en 1979, mais est défait lors de son opposition face au grand Stade de Reims (défaites 0-3 à domicile et 1-3 à l’extérieur) et obtient une demi-finale de groupe en 1981 (2ème derrière l’autre grande équipe du moment, l’AS Étrœungt et devant le VGA Saint-Maur), le club arrive pour la première fois à atteindre la finale du championnat en 1985. Le club remporte successivement son groupe lors du tour préliminaire et lors du tour final, puis écarte le FCF Hénin-Beaumont en demi-finales (défaite 2-3 à l’extérieur, puis victoire 2-1 à domicile, qualification acquise grâce à la règle des buts marqués à l’extérieur). Moulins, le 23 juin 1985, le football féminin lyonnais a l’occasion d’écrire l’une de ses premières belles pages de son histoire. Mais le rendez-vous sera raté, avec une défaite 2 buts à 0 face à l’équipe montante du moment, le VGA Saint-Maur. L’équipe Francilienne s’impose grâce à des réalisations de Puentes à quatre minutes de la pause et de Bachirbel à onze minutes du terme de la rencontre. Ce ne sera que partie remise… Le FC Lyon continue sa montée en puissance et atteint de nouveau les demi-finales de groupes en 1987 (2ème derrière l’ASJ Soyaux et devant l’OS Monaco), puis en 1990, défait par la JSF Poissy (victoire 1-0 à domicile, puis défaite 2-4 à l’extérieur).

  • L’avènement du FC Lyon en championnat (1991-2004)

En 1991, lors de la phase régulière du championnat, l’équipe termine 2ème du groupe A avec 30 points, à deux points du vainqueur, le FCF Juvisy et se qualifie pour la phase finale. Les lyonnaises seront même invaincues à domicile (9 victoires) et ne perdront que deux fois à l’extérieur, contre le Toulouse Olympique Mirail et… le FCF Juvisy). Le FCL écarte le Saint-Brieuc CS en quarts de finale (victoires 3-0 à l’extérieur et 1-0 à domicile) et prend sa revanche de la saison précédente au même stade de la compétition, face à la JSF Poissy (victoire 4-0 à domicile, puis défaite 1-3 à l’extérieur). Quasiment 6 ans plus tard, le 16 juin 1991, cette fois-ci à Toulouse, le FC Lyon prendra une nouvelle revanche en battant le bourreau de sa première finale, le VGA Saint-Maur, alors meilleure équipe de l’époque. Après un but de Lambert pour les lyonnaises au quart d’heure de jeu, les Saint-Mauriennes égalisent à seize minutes de la fin grâce à un penalty de Annequin. Les lyonnaises s’imposent 4 buts à 2 lors de la séance de tirs au but et sont sacrées pour la première fois championnes de France de leur histoire. Les héroïnes se nomment alors Amal, Nowak, Umdenstock, Pastorica, Femendez, Blin, Barascud, Gout, Moret, Lambert, Chauvot ou encore Gigon. L’année suivante, en 1992, durant la phase régulière les lyonnaises remportent leur groupe A avec 30 points, se qualifient pour les quarts de finale et éliminent le VGA Saint-Maur (1-1 à l’extérieur, victoire 1-0 à domicile) mais échouent en demi-finales face au Saint-Brieuc CS (défaite 2-0 à l’extérieur, puis victoire 2-1 à domicile). L’année 1993 marquera un tournant dans l’histoire du football féminin français, avec désormais l’instauration d’un championnat unique à 12 équipes disputé par matchs aller-retour, qui existe encore aujourd’hui. Le FC Lyon entre une nouvelle fois dans l’histoire en remportant la première version de ce championnat avec 36 points, plus précisément avec 15 victoires, 6 nuls et 1 défaite (à l’extérieur face à la JSF Poissy), devant le FCF Juvisy et la JSF Poissy. Les lyonnaises termineront 2èmes du championnat en 1994, loin derrière le champion FCF Juvisy (9 points de retard), mais remportent de nouveau le championnat en 1995 avec 34 points (15 victoires, 4 nuls et 3 défaites) juste devant le Toulouse OAC et le FCF Juvisy. Le FCL est ensuite en retrait en 1996 (instauration de la victoire à 3 points) avec une 5ème place et en 1997 avec une 4ème position, mais revient sur le devant de la scène avec un quatrième titre de championnes de France de National 1A en 1998. Les lyonnaises terminent même invaincues avec 17 victoires en 22 matchs, avec 56 points, devant le FCF Juvisy et le Toulouse OAC. Ce sera le dernier titre des lyonnaises avant une longue période de disette et de places d’honneur en championnat : 5ème en 1999 (instauration du barème de points amateur 4/2/1), 4ème du tour final en 2000 (instauré la même année) et en 2001, 3ème du tour final en 2002, 2ème du tour final en 2003 (changement du nom en National 1A en Division 1) et en 2004.

  • Le FC Lyon et le Challenge de France : une « histoire d’amour » est née (2002-2004)

L’année 2002 voit la création du Challenge de France (équivalent de la Coupe de France chez les masculins) et on remarquera une sorte « d’histoire d’amour » pendant quelques années entre le FCL (puis l’OL ensuite) et cette compétition. Le FCL élimine successivement l’ASF Valentigney (DH, 0-8), le FCF Nord Allier Yzeure (N1B, 4-2), le Stade Quimperois 2000 (N1B, 0-3) et le Saint-Brieuc FF (N1A, 3-0) pour accéder en finale. Comme lors de sa première finale de championnat en 1985, celle-ci en sera également perdue en coupe face au Toulouse FC (D1), meilleure équipe française du moment, par 2 buts à 1 (réalisations toulousaines de Lilas Traïka à la 42ème et Sandrine Rouquet à la 79ème minute, contre un but lyonnais à la 67ème minute de jeu par Virginie Dessalle). Le FCL accède une nouvelle fois en finale en 2003, en éliminant l’UFF Besançon (D3, 1-2), l’ASFF Saint-Quentin (D2, 1-0), l’Entente Saint-Maurice Yssingeaux (D2, 0-0, 0 t.a.b. à 3) et l’ASJ Soyaux (D1, 1-2). Le 15 juin 2003, le FC Lyon s’impose face au Montpellier HSC (D1), dans un match plein de suspense remporté 4 buts à 3. Virginie Dessalle (4’, 1-0) ouvre rapidement le score pour les lyonnaises, Hoda Lattaf égalise quasiment dans la foulée (8’, 1-1), Ludivine Bruet redonne l’avantage aux fenottes quelques minutes plus tard (13’, 2-1), avant un nouveau but de Lattaf (22’, 2-2), Elodie Ramos donnant même l’avantage aux montpelliéraines avant la pause (35’, 2-3). Sandrine Brétigny égalise avant l’heure de jeu (56’, 3-3) et crucifie les Pailladines en fin de match (89’, 4-3). Les nouvelles héroïnes se nomment désormais Aurore Pegaz, Gwenaëlle Pelé, Emmanuelle Sykora, Cécile Locatelli, Marianne Grangeon, Virginie Dessalle, Anne-Laure Perrot, Delphine Blanc, Carole Granjon, Ludivine Bruet, Sandrine Brétigny, Cécilia Josserand et Anissa Guedri. L’équipe est entraînée par un certain Farid Benstiti… Lors de l’édition 2004, le FCL réalise encore un parcours sans faute en éliminant l’Entente Saint-Maurice Yssingeaux (D2, 0-3), le COM Bagneux (D2, 1-0), Evreux AC (D2, 1-3), le Toulouse FC (D1, 2-5), puis s’impose en finale 2 buts à 0 contre l’US Compiègne CO (D2) grâce à un doublé de Sandrine Brétigny aux 20ème et 51ème minutes.

  • Bilan du Football Club de Lyon (1970-2004)

Avant le rapprochement avec l’Olympique Lyonnais lors de l’été 2004, le Football Club de Lyon aura donc remporté 4 fois le championnat de France de football féminin en 1991, 1993, 1995 et 1998, fut finaliste en 1985, et trois fois vice championne en 1994, 2003 et 2004. De plus, 2 Challenges de France s’ajoutent à la vitrine en 2003 et 2004 après avoir été finaliste de la première édition en 2002. Le FC Lyon remporte donc régulièrement des titres sur la scène française depuis le début des années 1990, fait partie des meilleures équipes et des valeurs sûres du pays malgré un petit essoufflement à la fin de cette décennie jusqu’au milieu des années 2000 en championnat. L’instauration du Challenge de France, ainsi que les victoires dans cette compétition, ont su apporter un second souffle à une équipe qui aurait pu sembler sur la pente descendante. L’arrivée de l’Olympique Lyonnais lors de l’intersaison 2004-2005, aussi bien structurellement que financièrement, montrera que l’équipe en place n’était pas forcément sur le déclin et que cet évènement ne fera qu’accentuer la montée en puissance de l’équipe fanion du football féminin lyonnais…

 

twitter


Prochain match à domicile

3ere journée de D1 2017 - 2018
 

OL / Paris FC

Dimanche 24 Septembre à 15h (susceptible de changer d'horaire)

Groupama OL Training Center

Entrée payante : 2 € pour les adhérents du groupe
5€ pour les non adhérents

Inscription par mail : reservations.olangelles@gmail.com

Prochain déplacement

2ème journée de D1 saison 2017-2018
 

EA Guingamp / OL

Tarif adhérent: 85€ pour les adultes et 45€ pour les mineurs
100€ pour les non adhérents

Samedi 9 septembre 2017 à 18h
au Stade Fred Aubert de St Brieuc

Inscription par mail : reservations.olangelles@gmail.com

Suivez-nous

Partenaires