Mar
15
2015

Rouen – OL : 0 – 4 (Coupe de France)

L’OL féminin s’est imposé 4-0 sur le terrain de Rouen (D2), samedi soir, et disputera la finale de la Coupe de France le 18 avril prochain.

Malgré une préparation tronquée par la trêve internationale et plusieurs cadres au repos (Renard, Dickenmann, Le Sommer), les Lyonnaises ont fait respecter la hierarchie sur le terrain de Rouen, samedi soir.

Face au pensionnaire de D2, l’OL féminin a rapidement ouvert le score par l’intermédiaire de Camille Abily. Un superbe enchaînement technique dans la surface de réparation suite à un service de Lotta Schelin (0-1, 4e). Rouen tenait bon jusqu’à la pause. Mais dès le retour des vestiaires, Ada Hegerberg, tout juste entrée en jeu, doublait la mise pour l’OL (0-2, 50e), avant que Delphine Cascarino ne l’imite quelques minutes plus tard (0-3, 56e). Premier match et premier but avec l’équipe première pour la jaune attaquante. Hegerberg inscrivait le dernier but lyonnais sur corner (0-4, 77e).

Quatrième qualification consécutive en finale de Coupe de France pour l’OL féminin, qui tentera le 18 avril prochain, à Calais, de remporter son cinquième trophée. Ce sera face au vainqueur de la confrontation entre l’ASSE et Montpellier.

Buts OL :
Abily (4e), Hegerberg (50e, 77e), Cascarino (56e).

Composition OL :
Gerard – Perisset, Petit, Kumagai, Majri – Henry (Traore 52e), Abily (Garbino 46e), Bussaglia – Thomis, Schelin (Hegerberg 46e), Cascarino.

About the Author:

1 Comment + Add Comment

  • Bonjour,

    La jeunesse de l’équipe lyonnaise alignée contre ROUEN m’a amené à me pencher sur la politique de jeunes des 5 premiers du classement.
    Chacun en tirera les enseignements qu’il voudra … les miens sont lisibles dans mon analyse.

    L’OL a joué contre ROUEN avec E PERISSET (20 ans), A MAJRI (22 ans depuis 1 mois) et
    D CASCARINO ( 18 ans depuis le 05/02/2015 soit depuis … 1 mois !!).
    En 2é MT ces 3 jeunes ont été rejointes par A HEGERBERG (19 ans), M GARBINO (18 ans) et M TRAORE (21 ans) !!

    6 joueuses de moins de 22 ans sur la pelouse et aussi N CARAGE (18 ans) restée sur le banc mais aussi M TARRIEU (20 ans) et L PINGEON (19 ans) qui se remet d’une blessure qui ont déjà évoluées avec la D1 et même marquées lors de leur apparition.

    Le groupe OL a donc en son sein 9 joueuses de moins de 22 ans … 9 sur 24 que compte l’effectif si on inclut dorénavant D CASCARINO soit plus d’1/3 (37,5%) de l’effectif et ces 9 joueuses ont déjà été incorporées dans l’équipe de D1… et pas que seulement sur le banc !!!.

    Seuls GUINGAMP, 16 joueuses de moins de 22 ans pour un effectif de 22 joueuses soit 73% de l’effectif total (!!!) et MONTPELLIER, 11 joueuses de moins de 22 ans (dont 1 seule n’a pas joué en D1 M NICOLI, 17 ans) sur un effectif de 19 joueuses soit 58% de l’effectif (!!)parmi les 5 premiers, ont une politique de jeunes comparable et même supérieure à l’OL.

    Par contre les 2 clubs de la région parisienne JUVISY et le PSG, pour ce dernier la région parisienne s’étendant jusqu’à DOHA la capitale du QATAR (lol…lol…) ont une politique de jeunes moins … primordiales et obsédantes pour les dirigeants.

    Ainsi sur un effectif de 24 joueuses JUVISY compte 6 joueuses de moins de 22 ans soit 27% de l’effectif et 16,5% si l’on prend en compte que 2 n’ont jamais connu les honneurs de la D1 : Connaissez vous COMPPER- BANGUILLOT et TEINTURIER avec tout le respect que j’ai pour ces 2 jeunes ?.

    Le PSG compte dans ses rangs 7 joueuses de moins de 22 ans dont 1 américaine dans un effectif de 26 joueuses soit 27% mais seules O SAAR, L DECLERCQ et G KARCHOUNI ont fait quelques apparitions en D1, au moins sur le banc (et encore n’en suis-je pas sûr pour L DECLERCQ et G KARCHOUNI) soit la moyenne tombe à 15% car qui connait O GEYORO, M A KATOTO ou A LAHMARI , sélectionnées en jeunes 16 et 17 ans mais invisibles en D1 ?.
    Ces jeunes « piliers » de l’équipe U17 championne du monde , que sont L DECLERCQ et G KARCHOUNI doivent trouver le temps long dans les équipes réserves du PSG alors qu’elles pourraient être titulaires dans n’importe quel club de D1 jouant la 3é place du championnat et ainsi une chance de se faire remarquer par les sélectionneurs. !!.
    Malheureusement le PSG préfère recruter allemand, suédois, américain, costaricain, polonais, italien soit 11 joueuses et 42% d’étrangères sur un effectif de 26 ….. ce qui n’empêche pas les « parisiennes » de toujours rester derrière l’OL qui compte 4 joueuses soit 16% d’étrangères, sur 24 !!!.

    Alors BRAVO à l’OL et a sa politique tournée vers l’avenir avec des jeunes formées au club et qui sont sans aucun doute les successeurs des C ABILY, C PETIT, L SCHELIN, les « trentenaires » et E BUSSAGLIA et L DICKENMAN les futures « trentenaires » en 2015 de l’OL !!!.

    Alors BRAVO à ces jeunes qui ont battu une équipe de ROUEN qui ne déparerait aucunement la D1 car elle a fait preuve de courage, de solidarité et même d’un certain talent.
    C’est très bon pour l’avenir du foot féminin français. Nul doute que cette équipe de ROUEN pourra dans un proche avenir jouer la montée en D1.

    Un mot pour la fin et pour demander à OL Ang’Elles des nouvelles de L NECIB ? MERCI.

    Cordialement aux OL Ang’Elles

Leave a comment

twitter


Prochain match à domicile

7ème journée de D1 2017 - 2018
 

OL / Lille

Samedi 28 octobre à 18h 45

Groupama OL Training Center

Entrée payante : 2 € pour les adhérents du groupe
5€ pour les non adhérents

Inscription par mail : reservations.olangelles@gmail.com

Prochain déplacement

6ème journée de D1 saison 2017-2018
 

Soyaux / OL

Tarif adhérent: 55€ pour les adultes et 35€ pour les mineurs
75€ pour les non adhérents
Le prix comprend le transport en minibus et la place au stade.

Dimanche 15 octobre 2017 à 16h30
au Stade Lebon à Angoulême

Inscription par mail : reservations.olangelles@gmail.com

UWCL: Ligue des Champions

16ème de finale retour Ligue des Champions 2017-2018
 
Mercredi 11 octobre 2017 à 18h30

OL / Medyk Konin

Match au Groupama Stadium
Tarif adhérent : 3€

Inscription par mail : reservations.olangelles@gmail.com

Suivez-nous

Partenaires