Staff

Paul Piemontèse : Président d’honneur

Paul Piemontese, né le 2 janvier 1943 à Bouïra (Algérie) est un dirigeant de football français. Son père fut concessionnaire automobile Berliet, c’est donc tout naturellement qu’il se tourne dans ce domaine pour y faire ses études. Il devient par la suite ingénieur en fabrication mécanique et complète ses études par une formation universitaire en sociologie. Passionné d’automobiles et de l’Afrique, il entre chez Berliet en 1966 et occupe successivement de hautes fonctions chez Berliet, puis Renault V.I., puis Renault Trucks. Paul Piemontese revient en France en 1987, après plusieurs années passées en Algérie comme Directeur de la succursale Lyon-Est de Renault V.I. Il remarque que deux de ses collaboratrices disparaissent parfois du travail, et après convocation, il apprend que celles-ci pratiquent le football au Football Club de Lyon. Fan de football depuis son enfance, intrigué, il va régulièrement les voir jouer et s’entraîner. Il entre par la suite au Comité Directeur du  FCL en 1988, et devient rapidement le Président de la section football féminin avec l’ambition d’être Championnes de France, titre qui arrive dès 1991Il participe au lancement du Sport Etudes football féminin à Lyon, qui met 6 ans à être homologué, du fait du désintérêt pour cette discipline. Il rencontre Jean-Michel Aulas en 2002, lors d’une soirée organisée par Renault Trucks, alors sponsor principal de l’Olympique Lyonnais, puis déjeune avec lui quelques jours plus tard afin de lui présenter son bilan et ses projets pour son équipe féminine. Ce dernier est alors intéressé, mais préfère réfléchir dans un premier temps. Le rapprochement avec l’OL se fait officiellement en juillet 2004, et Paul Piemontese reste évidemment Président de la section féminine du club. Jean-Michel Aulas croit à ce projet et donne les moyens de réussir à son équipe, qui décroche le premier d’une longue lignée de titres en 2007 avec le Championnat de France et dernièrement sur la scène européenne, avec la Ligue des Champions féminine de l’UEFA en 2011. Passionné de football féminin, Paul Piemontese veille sur ses joueuses, et accorde une attention particulière au bon fonctionnement de l’Olympique Lyonnais féminin et à son indépendance. Il assure le contact avec l’entraîneur, comme avec Jean Michel Aulas et le reste de la section du club.  A compter de la saison 2014-2015, il devient président d’honneur de la section féminine.

Olivier Blanc : Dirigeant

Arrivé à l’Olympique Lyonnais à l’été 1987, en charge de la communication, Olivier Blanc a connu toute l’évolution de l’Olympique Lyonnais. Engagé sur tous les fronts, l’ancien supporter de l’OL qui écoutait à la radio les matches européens de l’OL dans les années 60, quittera prochainement toute fonction avec l’OL. Il savoure le travail réalisé, qui a notamment engendré la culture OL.

« A tous les étages du club, il y a plus de 25 anciens joueurs ou joueuses employés au club, c’est énorme. C’est une grande marque sur la culture du club. De la même manière que la ville de Lyon avait une image de ville froide qui est train de s’estomper, le club qui n’avait pas d’image, qui avait végété, est devenu populaire. L’exemple vient toujours d’en haut. En 2000, pour les 50 ans du club, Jean-Michel Aulas a réuni tous les anciens, c’était la première fois, ça a donné une culture des anciens, une superbe image. On a la chance d’être encore un club jeune, et beaucoup d’anciens joueurs sont vivants. L’été dernier, pendant la Coupe du monde féminine, des joueuses américaines, qui avaient fait 4 matches à l’OL, ont vu leur licence au musée, disant : mais on a laissé une trace dans le club ? Ça c’est le patrimoine ».

Défenseur acharné de son club, Olivier Blanc, qui a été journaliste au « Progrès » de 1983 à 1987, et qui a vu l’arrivée de Jean-Michel Aulas à l’OL ne supporte pas de voir l’institution OL mise à mal: « Quand j’étais gamin, le seul objectif de l’OL était de gagner la Coupe ou de battre Saint-Etienne ». Et Olivier Blanc, a un avis tranché sur les excès dont a pu être victime son club.  » Les excès sont dus à une minorité due à la croissance du club Ce qui est fait contre le club je ne l’admets pas et je ne le comprends pas, surtout de la part des gens qui sont les plus passionnés ».

Sonia Bompastor : Entraîneur

Sonia Bompastor est née à Blois, de parents originaires de Póvoa de Varzim (Portugal). Elle commence le football à l’âge de huit ans notamment grâce à son père qui est arbitre. Elle joue ainsi à l’US Mer, l’US Thoury puis au Tours EC. En 1998, elle intègre Clairefontaine mais reste licenciée à Tours.En 2000, elle rejoint le club La Roche ESOF où elle découvre l’élite pendant deux ans. En 2002, elle rejoint le Montpellier Hérault SC où elle gagne deux championnats de France et un challenge de France. En 2006, elle rejoint l’Olympique lyonnais et gagne trois titres de championne et un challenge de France.Le 24 septembre 2008, elle est sélectionnée au deuxième tour de la draft inaugurale de la nouvelle ligue professionnelle américaine la Women’s Professional Soccer par le Washington Freedom. Pour sa première saison, elle s’impose rapidement, s’attirant les louanges de ses coéquipières. Elle termine meilleure passeuse du championnat. Elle fait logiquement partie de l’équipe-type appelée à disputer le WPS All Star 2009 face à l’équipe suédoise d’Umeå IK6 même si elle ne joue pas le match puisqu’elle dispute l’Euro 2009. Elle est nominée pour le titre de meilleure joueuse de l’année de la WPS.Pendant la trêve de la WPS, Bompastor est prêtée en septembre 2009 pendant six mois au Paris Saint Germain en compagnie de Camille Abily.Après son prêt au Paris SG, Sonia Bompastor retourne aux États-Unis en avril 2010 pour y jouer la saison 2010 avec le Washington Freedom. Au cours des 22 matchs joués, elle accumule 2 buts et 5 passes décisives. Son rôle est davantage celui d’un milieu défensif. Le 30 septembre 2010, la franchise annonce qu’elle honore la requête de Sonia Bompastor de vouloir retourner en France et ce malgré une troisième année en option de son contrat professionnel. Sonia Bompastor quitte donc les États-Unis et retourne à l’Olympique Lyonnais.En 2012, avec son club de l’Olympique Lyonnais, elle réalise un triplé historique : Championnat de France, Coupe de France et Ligue des champions. En novembre 2012, elle marque sur penalty le but de la victoire contre Kobe en finale de la Mobcast Cup, très officieuse coupe du monde des clubs.Le 7 juin 2013, elle annonce qu’elle prendra sa retraite à la suite de la finale de coupe de France, le 9 juin, contre Saint-Étienne10. À 33 ans, elle arrête sa carrière sur un 15e titre en remportant la finale de la coupe 2013

Camille Abily : Entraineure adjoint

Joueuse emblématique de L’OL. Camille est arrivé à l’OL lors de la saison 2006-2007. Auparavant elle avait joué de 2000 à 2003 au stade Briochin.Elle joue par la suite à Montpellier lors de la saison 2003-2004, où elle remporte ses premiers trophées, avec deux championnats de France de Division 1, un Challenge de France et celui de la meilleure joueuse du championnat en 2006. Elle atteint cette même année les demi-finales de la Coupe féminine de l’UEFA. Elle fera une escapade aux USA  en février 2009. Elle jouera pour la franchise de Los Angeles Sol qui arrivera en finale de la Women’s Professional Soccer. De janvier à mars 2010 elle sera prêtée avec Sonia Bompastor au PSG. En mars elle rejoint le  FC Gold Pride. Elle remportera le championnat en battant en finale Philadelphia Independence (victoire 4-0).

Elle revient à l’OL en octobre 2010 et arrêtera sa carrière de joueuses le 24 mai 2018 en jouant conte le  VfL Wolfsbourg en finale de la Ligue des champions, où elle inscrit le dernier but à 4 minutes de la fin de la rencontre (victoire 4-1). 

Avec l’OL elle remporte 11 titres de Championnes de France, 7 coupes de France et 5 ligues des champîons.
En tout Camille aura disputée 523 matchs en club.

Elle enchaine directement avec le métier d’entraineure en prenant en charge les U15 de l’OL féminin. L’année suivant elle intègre le staf de Jean-Luc Vasseur.

Théo Rivrin : Entraineure second adjoint

Théo Rivrin, diplômé d’un Brevet d’Entraîneur du Football, intègrera le staff comme second adjoint. Passé par le Stade Rennais, le FC Antibes, la Ligue Méditérannée et l’OGC Nice en tant qu’éducateur, il a également entraîné les U19 féminine de l’OL pendant trois ans avant de rejoindre la Ligue de Bretagne de football en tant que conseiller technique départemental.

Théo Rivrin sera plus spécifiquement en charge du suivi sportif des joueuses en post-formation, prenant ainsi la suite de Camille Abily.

 

Christophe Gardié: Entraîneur des gardiennes

Ancien joueur professionnel au RC Lens, Guingamp, Sochaux, Louhans-Cuiseaux, Perpignan et Laval, Christophe Gardié devient l’entraîneur des gardiennes de l’OL féminin lors de la saison 2017-2018, après une très expérience à ce poste à Amiens, Laval, Lens, Toulouse et Tours.   

Romain Segui : Préparateur physique

Romain Segui a rejoint l’OL en juillet 2010. Il s’est occupé pendant 4 saisons des U15 avant de passer deux ans avec les U17 puis de rejoindre le groupe U19 lors de la saison 2016-2017. Depuis la saison 2019-2020 il s’occupe de l’équipe féminine.

Rémi Pullara : Préparateur physique

Maeva Ruiz : Analyste vidéo

Maeva Ruiz est arrivée en provenance du club de Bordeaux en 2019.

Julien Legrand : Coordinateur  

Jacques Raffin : Dirigeant

Arrivé au club en 2015-2016, il occupe le poste de dirigeant et aide à l’organisation de la section féminine.

David Mouriesse : Médecin

Arrivé au club en 2019, il est le médecin de l’équipe féminine de l’OL.

 

Thibault Aubain : Kinésithérapeute Ostéopathe

Arrivé au club en 2018.

Liamine Belaloui : Kinésithérapeute Ostéopathe

Arrivé au club en 2020.

 

Prochain match à Domicile

Ligue des Champions

Phase de groupe - J2

OL - SL BENFICA

Jeudi 14 Octobre 21h

Stade: Groupama Stadium

Tarif place sèche adhérents: 10€
Tarif parking adhérents: 5€
Réponse au plus tard Dimanche 10 octobre 20h

Informations : reservation@olangelles.com

******************************************************

D1 - J6

OL- MONTPELLIER


Dimanche 17 Oct. 12h45

Groupama Training Center

Tarif place sèche adhérents: 5€

Réponse au plus tard Mercredi 12 oct 10h

Inscription par mail : reservation@olangelles.com

********
Distribution des abonnements en avant match
Entre 12h00 et 12h20
********



Prochain déplacement

D1 : J7

SOYAUX - OL

Dimanche 31 Octobre 12h45

Stade leo Lagrange

Information : reservation@olangelles.com

twitter


Suivez-nous

Partenaires